Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Déborah fait son défilé

Tour d'horizon vers... Cuba

Tour d'horizon vers... Cuba
Il y a deux ans, pour les vacances de février, mes parents, mon frère et moi décollions vers Cuba, la destination dont je rêvais depuis toujours (avec les États-Unis).
J'ai la chance d'énormément voyager depuis que je suis toute petite. C'est une sorte de valeur familiale. Plus je grandis, plus je découvre à quel point le voyage (quelque soit la destination) est une richesse inégalable. C'est pourquoi je voulais que mes expériences personnelles, à travers de nouvelles destinations, vous soient confiées sur le blog. Pour vous conter à quel point ces voyages ont donnés un sens nouveau à ma mince existence, à quel point ils m'ont rendue riche et m'ont donné cet amour pour la liberté, à travers toutes ces nouvelles cultures.
Pour ce premier article de la toute nouvelle rubrique destinée aux voyages, je voulais parler de cette destination en particulier : Cuba. J'ai toujours rêvé d'aller à Cuba, j'en entendais parler partout, c'était presque devenu « the place to be », et pas seulement pour toutes les stars américaines. Ce n'était pas le côté paillettes qu'on lui donnait désormais pour ses plages et ces endroits paradisiaques qui m'attirait, c'était surtout ce côté humain. Plus que tout. Et en étant sur place, il n'y a eu aucune désillusion, tout était exactement comme je me l'imaginais, le Cuba de mes rêves, en mille fois mieux. Je ne savais plus où regarder, j'avais 16 ans mais mon regard brillait comme une petite fille de 4 ans devant la magie de Noël. Et bien la magie était bien là, devant toute cette île débordante d'humanité, devant toute cette chaleur humaine, ces sourires incessants. J'étais tellement touchée face aux spectacles que nous offrait cette île. Mon regard traînait un peu partout, il était perdu en un rien de temps. Mais le plus souvent, il se posait sur les enfants, et leur immense joie de vivre. Je les voyais jouer au base-ball, avec un sourire innocent, et communicatif. J'avais presque envie de les rejoindre… J'avais envie d'immortaliser ce moment, je le trouvais si touchant, si profond. Mais je n'osais pas sortir mon appareil photo, je n'avais pas envie qu'ils pensent que je voulais les prendre en photo tels des animaux en cage, pour montrer le spectacle des enfants cubains jouant au base-ball à mes amis dès mon arrivée en France. Cela était à l'opposé de mon intention. Je me suis finalement décidée à sortir mon appareil, ce qu'ils ont remarqué. Et ils étaient contents, contents qu'on leur prête un peu attention, ils continuaient de jouer, tout en me faisant coucou de la main quelque fois. C'est le moment qui m'a le plus touchée du voyage… Il n'y a rien de plus vrai que le sourire d'un enfant. Rien de plus profond, de plus touchant (je vais sûrement employer ce mot très souvent).
Et puis nous avons fait une excursion d'une journée, où nous avions pour nous tout seuls (pour nous quatre donc) un guide cubain. Cette journée fut tellement riche, tellement intense. Nous sommes allés sur la place de la république, où deux grands portraits dominaient le lieu : le Ché et Fidel Castro. Puis le guide nous a emmené au musée du Ché, puis à Trinidad. Il s'agit de la ville la plus typique de Cuba, où les rues sont encore pavées comme à l'époque (attention ça glisse !), où l'on croise des charrettes à tout va, où des papis sont en costard assis au pied de leur porte (oui j'ai vu ça!), et, plus que tout, où la couleur domine toute la ville, absolument toute ! Du bleu, du jaune, du rouge bordeaux… toutes les couleurs y sont, et nous sautent aux yeux dès nos premiers pas faits dans la ville. Wow. Dans la foulée, nous sommes allés dans le bar le plus typique de Trinidad, près du fameux panneau La bodeguita del medio, où un vieil homme avec une casquette jouait du tamtam, et où notre guide nous a fait goûter une boisson de la région, à base de miel et de je ne sais plus trop quoi. Je me rappelle seulement qu'il s'agissait d'un mélange assez spécial et que… ce n'était pas pour moi. Il y avait à Cuba, également, beaucoup, beaucoup de voitures, de collection chez nous ! Un nombre incalculable ! Moi qui ne suis pas fan de voitures... le spectacle m'a tout de même coupé le souffle.
Et ce fut tout pour notre séjour à Cuba. En une douzaine de jours, je me sentais une autre jeune femme, comme renouvelée. Il me semblait avoir tant appris sur les gens de là-bas, et l'île en elle-même. Même si le mode de vie n'a rien à voir avec le nôtre, et que les gens sont, matériellement plus démunis que nous, j'ai découvert qu'ils n'étaient certainement pas plus démunis que nous du côté humain. Loin de là. Derrière leur sourire se trouve une telle richesse d'âme… Quelle leçon !
Voici les quelques clichés que j'ai réalisé lors du voyage (mes préférés), une sorte d'invitation à la découverte de cette magie cubaine.
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba
Tour d'horizon vers... Cuba

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article