Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Déborah fait son défilé

Dalida : 30 ans après sa mort, un biopic lui rend hommage

Dalida : 30 ans après sa mort, un biopic lui rend hommage

C’était il y a 30 ans. Dalida décédait suite à une seconde tentative de suicide, décidément déçue par la vie, et par l’amour. La réalisatrice française Lisa Azuelos a décidé de nous faire partager les dessous de sa vie au destin tragique à travers son biopic hommage, « Dalida ». Celle qui suppliait « Laissez moi danser », a, semblerait-il, bel et bien été entendue.

X L’amour plus fort que la gloire

Dalida, ce fut cette jeune et jolie égyptienne, au charme fou, et à la voix envoûtante. Bien au-delà de tout cela, ce fut une femme blessée par la vie, incomprise, et une éternelle amoureuse de l’amour, ce qui lui a causé tant de malheurs, jusqu’à mettre fin à ses jours, le 03 mai 1987.

Tant aimée de son public, ses tubes se plaçaient sans cesse à la première place du classement, tous été fredonnés, sifflés et chantés. Ils ont bercé un nombre incalculable de personnes, et c’est encore le cas aujourd’hui, 30 ans après sa disparition. Le succès était au rendez-vous, ses chansons ont quelque fois réussi à devancer des grands comme Brel ou Piaf. L’expression « heureux au jeu, malheureux en amour » est quelque peu calquée sur sa vie. Pendant que sa carrière était au sommet, et n’en ai d’ailleurs jamais descendue, les hommes de sa vie lui faisaient vivre une véritable passion, et tous finirent par se suicider. Le suicide était au cœur de la vie sentimentale de la chanteuse, à tel point qu’en 1967, elle tente une première fois de mettre fin à ses jours, à son tour. Après quoi elle essaya de se relever, et de reprendre goût à la vie. Une fois encore, elle rencontre d’autres hommes, avec lesquels la passion semble renaître, mais la fin de chaque histoire se transforma là-encore en drame.

X Ses plus belles années

Le début des années 70 a marqué un véritable tournant aussi bien dans la carrière que dans la vie privée de Dalida. Richard Chanfray la transforme de nouveau, et lui redonne le goût de vivre, tant recherché depuis des années par la chanteuse, en vain. Sa période dite « star hollywoodienne » est désormais lancée, et fait naître ses plus gros tubes. On nomme « Il venait d’avoir 18 ans », ou encore le plus grand succès qu’elle ait connu « Gigi l’amoroso », qui ne dure pas moins de sept minutes, avec du texte parlé et chanté. C’est également à cette période qu’elle reprend diverses chansons françaises; « Avec le temps » de Léo Ferré, « Je suis malade » de Serge Lama, et bien d’autres. En 1973, son duo d’exception avec son ancien amant Alain Delon donne lieu à un titre culte « Paroles, Paroles » qui s’est imposé dans la carrière de la chanteuse.

X Dalida le biopic hommage

Liza Azuelos, la réalisatrice de gros succès français à l’image de « Comme t’y es belle » (2006) ou encore « Lol » (2008), s’attaque désormais à un monument de la chanson française, et un personnage qui reste, 30 ans après, bien mystérieux dans le cœur des français: Dalida. Un biopic qui sortira pour le trentième anniversaire de sa mort, en guise d’hommage à la chanteuse égyptienne, disparue trop tôt. Un casting conséquent, à la hauteur du scénario de la vie sulfureuse et plus que tout tourmentée de Dalida; Sveva Alviti tient le rôle principal, dans la peau de la chanteuse, Jean-Paul Rouve, l’acteur polyvalent, tantôt comique, tantôt dramatique, joue le rôle de Lucien Morisse, le pygmalion et premier époux de Dalida ou encore Patrick Timsit dans la peau de Bruno Coquatrix, le directeur général de l’Olympia.

30 ans après sa disparition, la plus célèbre des chanteuses au destin tragique, suscite encore l’admiration et l’amour du public. Lisa Azuelos va, au travers de son biopic hommage, faire renaître celle que personne n’a oubliée, pour qui « mourir sur scène » était une évidence, et peut-être finalement sa véritable raison de vivre. 

Dalida, Lisa Azuelos, en salles le 11 janvier 2017 

Voici l'article mis en page, vous pouvez le consulter en PDF ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article