Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Déborah fait son défilé

Article 3: Oser, sans piston: Comment percer dans le "milieu" (de la mode)?

Article 3: Oser, sans piston: Comment percer dans le "milieu" (de la mode)?

En 2015, "le milieu" comme on le nomme en le généralisant (ndlr: le milieu de la mode), paraît, et est vraisemblablement tout aussi difficile d'accès que le show-buiz' ou tout autre domaine rêvé. Mannequin, styliste, journaliste... métiers de rêve, mais souvent trop inaccessibles. A moins, peut-être, d'être la fille ou la nièce d'un tel, ce qui aide forcément à se forger une image, à accéder, et ce directement, aux "the places to be" etc.

Alors parmi les envieuses, il y a le plus souvent deux catégories: celles qui se contentent de rêver, de postuler à droite et à gauche, et de viser très haut, et puis celles qui agissent, en plus de rêver, sur le web, en allant toquer aux bonnes portes, celles pour qui ce milieu est une évidence, celles qui pensent mode, qui rêvent mode, qui ne voient que mode.

Ainsi, le culot prend place, et joue un rôle important au sein de leur parcours, leurs démarches. L'expression "qui ne tente rien, n'a rien" prend alors tout son sens, et le mot d'ordre est "oser". Lancer sa propre marque de vêtements sur internet, créer un site web, tenir un blog, une chaîne youtube... Le milieu reste difficile à atteindre, mais 2015 est l'année des possibles, entre autre, et le web prend une place décisive dans le quotidien d'une génération remplie d'audace et de talent. Il s'agit maintenant de tenter de nouvelles aventures digitales, de communiquer via les réseaux sociaux, de se vendre au mieux derrière son écran d'ordinateur, et de montrer ce que l'on peut faire, ce que l'on vaut, sous son meilleur profil.


Partir de rien pour arriver au sommet, cela parait incroyable, surtout dans ce domaine très select', mais pas impossible.


Le "all by my self" reste une valeur sure, de quoi nous laisser croire encore en nos rêves, si l'on ose suffisamment.

Je vous dis à dans un mois, et vous souhaite un très bon mois de novembre!

Déborah

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article